Rejoignez la célébration nationale
Journée du curling au Canada

Le curling est bien plus qu’un jeu…

Lisa Marie Houle

12 février 2021

TOTAL VOTES | 363

C’est l’histoire de trois jeunes frères, des joueurs juniors du Québec, qui nourrissent de grands rêves de concourir un jour au Brier Tim Hortons. Ils ont découvert le curling à un très jeune âge; chacun a foulé la glace à l’âge de 5 ans. C’était leur grand-père qui les a initiés au jeu, et ils en sont tombés amoureux immédiatement.

Depuis lors, leur passion pour le curling ne cesse pas de croître. Les jumeaux, Zachary et Nicolas (12 ans), ont frayé la voie, et leur frère Charlie (9 ans) a suivi dans leurs traces.

Le Brier Tim Hortons se tenait à Kingston en 2020, donc nous avons acheté des billets immédiatement, pour offrir à nos fils la possibilité de regarder jouer leurs idoles en personne. L’ambiance était incroyable, et les joueurs ont été tellement sympas. Cette expérience a certainement nourri les rêves de mes enfants de joueur eux-mêmes dans un Brier futur. Non seulement ont-ils obtenu une idée de l’expérience de concourir au niveau d’élite, ils ont vu tant d’exemples de bon caractère. Ce serait difficile pour eux de choisir une seule équipe préférée,

mais la rencontre avec Équipe McEwen a certainement été un moment fort. Mike McEwen a épié la pancarte que Nicolas tenait, et à la fin de la partie il est venu la signer. Il a fait signer la pancarte « I want to be like Mike » (Je veux être comme Mike) par les autres membres de son équipe, et Colin Hodgson a même offert à Charlie une couverture de tête de balai, également autographiée par l’équipe. Nous avons rencontré beaucoup d’autres joueurs ce jour-là, et il y a tant d’histoires que je pourrais raconter …

Notre séjour au Brier Tim Hortons a duré seulement un jour puisque l’équipe de nos fils devait concourir à un évènement provincial M15 (InterJeux 2020). Nous nous étions qualifiés pour représenter notre région, et je savais même avant de disputer une seule partie que notre équipe aurait fort à faire dans un groupe de formidables adversaires. Mais d’une façon ou une autre, notre bande de joueurs de 11 et 12 ans est parvenue aux séries éliminatoires, et à la tête du classement, imaginez! L’équipe s’est inclinée en demi-finale, et a disputé le match pour la médaille de bronze en espérant en sortir avec une médaille. Malheureusement, une médaille n’était pas au rendez-vous ce jour-là, cependant nous avons tiré de cette expérience quelque chose de beaucoup plus précieux … La partie tirait vers sa fin, et c’était évident que nous n’allions pas gagner. C’est alors qu’il s’est produit quelque chose de très canadien et de très « curling ». Zachary, le capitaine de l’équipe, a décidé d’offrir ses deux derniers tirs à son cadet, Charlie. Un des membres de l’équipe n’ayant pas pu venir à cet évènement, Charlie y a assisté en tant que cinquième, mais il n’avait pas encore eu la possibilité de lancer une pierre durant un match. Compte tenu de l’appui que Charlie avait offert tout au long de la fin de semaine, Zachary voulait lui donner son tour sur la scène! Charlie a réalisé deux beaux placements et a fini par marquer le dernier point de la partie. Ce moment a illustré l’essence du curling : c’est un sport de compétition mais avec un grand cœur, et les personnes qui constituent la collectivité du curling sont vraiment merveilleuses. Je n’aurais pas pu choisir meilleur sport pour ma bande!