Rejoignez la célébration nationale
Journée du curling au Canada

Le meilleur souvenir de ma vie de curling – mon équipe de 3 générations

Christopher Knight

12 février 2021

TOTAL VOTES | 400

Ça fait 48 ans que je foule la glace comme « joueur de curling », incluant d’innombrables tournois et compétitions. En tant que partisan, j’ai assisté à 23 évènements complets du Brier Tim Hortons et quatre évènements d’essais olympiques. À titre de bénévole j’ai contribué à la création et l’entretien des pistes à un évènement d’essais olympiques, à une édition du Brier Tim Hortons, et à un évènement de Grand Chelem. Néanmoins, le souvenir qui m’est le plus cher sur toutes ces années de curling a été créé au mois de janvier dernier, quand j’ai participé à un tournoi avec une équipe de trois générations, moi et ma petite-fille Kirsten, 13 ans, au poste de troisième, ma fille aînée Stephanie en deuxième, et ma petite-fille Callie, 10 ans, au poste de première.

Depuis 1973, je participe quasiment chaque année au Tournoi ouvert de Mattawa (une petite ville qui se situe à quelque 100 km au nord de ma ville natale). Normalement, je joue avec une équipe masculine. Au fil des années, mon équipe a remporté le titre 3 ou 4 fois, j’ai passé d’innombrables fins de semaine très amusantes à cet évènement annuel, et j’ai tissé des liens d’amitié avec bon nombre de membres du club hôte. Normalement, notre club présente 3 ou 4 équipes chaque année au tournoi de Mattawa, et ce club nous rend la pareille en inscrivant 3 ou 4 de ses équipes à notre tournoi à Deep River, Ontario. Il y a une dizaine d’années, un des membres de longue date du club de Mattawa a aidé à remplir notre tournoi en chapeautant une équipe composée de ses trois petits-fils. Je lui ai dit que c’était mon espoir de faire quelque chose de similaire à l’avenir!

Donc en janvier, 2020, juste avant l’éclosion de la pandémie, j’ai inscrit mon équipe familiale de trois générations à ce tournoi. C’était une expérience très agréable : nous avons remporté toutes les trois parties que nous avons disputées; nous sommes restés dans un hôtel local où nous nous sommes amusés dans la salle de jeux et nous nous sommes prévalu des collations offertes tard le soir. Nous avons bien mangé et nous avons apprécié les prestations musicales dans le restaurant du Club de Mattawa.

Sur la photo ci-dessus, mon équipe a le sourire fendu jusqu’aux oreilles dans la foulée d’une victoire à notre troisième affrontement, contre une équipe du club hôte composée de jeunes hommes dans la vingtaine. Un moment de cette partie qui restera gravé dans mon esprit : un de nos adversaires m’a demandé « Votre première a quel âge? » et j’ai répondu « Elle a dix ans ». Il a interpellé son propre premier pour le taquiner : « Mon gars, tu te fais écraser par une fillette de dix ans ». Évidemment, tout le monde a ri de bon cœur.

Cette expérience a vraiment fait ressortir les merveilleuses qualités du curling, autant comme jeu que comme activité sociale – dans quel autre sport pourrait-on envisager un tel scénario? Malheureusement, la COVID-19 nous a empêchés de retourner à ce tournoi cette année, mais mes souvenirs de l’expérience et cette photo de mon équipe souriante réchauffent le cœur de ce grand-père!