Rejoignez la célébration nationale
Journée du curling au Canada

Mes premiers pas sur la piste de curling!

Janine White

10 février 2021

TOTAL VOTES | 1369

Permettez-moi de vous raconter le récit de la première fois où j’ai foulé la glace pour faire du curling.

À l’époque, j’habitais à Goose Bay, Terre-Neuve-et-Labrador, et mon détour dans le curling est survenu de manière complètement aléatoire. Cela s’est passé en 1996, donc j’ai décidé de narrer mon récit sur les airs de « Barrett’s Privateers » de Stan Rogers. J’espère que cela vous plaira, et j’espère que cela m’élèvera  au tour de vote public!

« La dernière des grandes remplaçantes! »
de Janine White
(toutes mes excuses à Stan Rogers)

 

Ce fut en 1996, si je me souviens bien.
Comme ce serait beau d’être au Brier maintenant!
Quand une copine m’a dit «Viens,
Il nous faut une remplaçante. Tu sais balayer?»

Mon Dieu, ça faisait mal!
Il ne faut que glisser, me dit-on, et lancer des pierres
On va rester debout, on va boire des bières!
C’est comme ça que cette fille de Goose Bay, chose surprenante,
Devint la dernière des grandes remplaçantes.

On m’a donné une semelle pour glisser facilement.
Comme ce serait beau d’être au Brier maintenant!
Je me suis mise au bloc de départ et sans trop m’en rendre compte,
Me voici sur le dos, tombée à plat.

Mon Dieu, ça faisait mal!
Il ne faut que glisser, me dit-on, et lancer des pierres
On va rester debout, on va boire des bières!
C’est comme ça que cette fille de Goose Bay, chose surprenante,
Devint la dernière des grandes remplaçantes.

J’ai dû lancer mes deux pierres de première.
Comme ce serait beau d’être au Brier maintenant!
La première s’est arrêtée net, échec flagrant;
La deuxième a abouti au stationnement.

Mon Dieu, ça faisait mal!
Il ne faut que glisser, me dit-on, et lancer des pierres
On va rester debout, on va boire des bières!
C’est comme ça que cette fille de Goose Bay, chose surprenante,
Devint la dernière des grandes remplaçantes.

Puis on m’a dit, « balaie comme si ta vie en dépend! »
Comme ce serait beau d’être au Brier maintenant!
« Glisse sur le pied gauche et pousse avec la jambe droite
Et balaie, balaie, tout dépend sur toi! »

Mon Dieu, ça faisait mal!
Il ne faut que glisser, me dit-on, et lancer des pierres
On va rester debout, on va boire des bières!
C’est comme ça que cette fille de Goose Bay, chose surprenante,
Devint la dernière des grandes remplaçantes.

Ces pierres, elles roulent vite, vous savez.
Comme ce serait beau d’être au Brier maintenant!
Notre capitaine a fait un beau lancer.
Avec tant de force que je ne pouvais pas l’attraper.

Mon Dieu, ça faisait mal!
Il ne faut que glisser, me dit-on, et lancer des pierres
On va rester debout, on va boire des bières!
C’est comme ça que cette fille de Goose Bay, chose surprenante,
Devint la dernière des grandes remplaçantes.

Huit belles manches, me suis-je dit, en fin de partie.
Comme ce serait beau d’être au Brier maintenant!
Puis il y aussi la bière et les amitiés;
Et voici mon nouveau passe-temps lancé.

Mon Dieu, ça faisait mal!
Il ne faut que glisser, me dit-on, et lancer des pierres
On va rester debout, on va boire des bières!
C’est comme ça que cette fille de Goose Bay, chose surprenante,
Devint la dernière des grandes remplaçantes.

Le lendemain, Aïe! quelle douleur!
Comme ce serait beau d’être au Brier maintenant!
Sortir du lit, non merci, quelle idée bête,
Ça faisait mal aux jambes, au dos, à la tête!

Mon Dieu, ça faisait mal!
Il ne faut que glisser, me dit-on, et lancer des pierres
On va rester debout, on va boire des bières!
C’est comme ça que cette fille de Goose Bay, chose surprenante,
Devint la dernière des grandes remplaçantes.

Et me voici maintenant en 2021.
Comme ce serait beau d’être au Brier maintenant!
Pendant des années j’ai manié ce vieux balai,
Et maintenant, je regarde le curling à la télé.

Mon Dieu, ça faisait mal!
Il ne faut que glisser, me dit-on, et lancer des pierres
On va rester debout, on va boire des bières!
C’est comme ça que cette fille de Goose Bay, chose surprenante,
Devint la dernière des grandes remplaçantes.